Pierre Baumann

 

J’ai 54  ans, j’habite Laxou depuis presque 50 ans.

Mes parents résident à Laxou. Mon père est pupille de la Nation ; son père, grand résistant, chef du maquis “Lorraine”,est fait prisonnier par la milice de Vichy, torturé par les nazis puis fusillé en avril 1944 ; son nom figure sur le Mémorial numérique de Nancy. Le père de ma mère, F.F.I. lui aussi, a pu défiler place Stanislas à la tête de ses hommes devant le général De Gaulle le 25 septembre 1944 à la libération de Nancy.

A Laxou, j’ai fréquenté l’école Louis Pergaud du village, le collège Victor Prouvé de la Cité des Provinces et le Lycée Georges de la Tour de Beauregard. 

Tout jeune, j’ai initié la sauvegarde du parc des « Bosquets » dans les années 80 menacé par la construction d’un bâtiment ; grâce à une pétition, il est encore là ; plus tard, pour le maintien du monument aux morts de Laxou sur son emplacement historique voulu par les familles des combattants de 14-18.

J’ai donc grandi à Laxou et m’y suis investi sans compter pour soutenir les associations qui s’engagent pour le dialogue social, la lutte pour l’environnement, les anciens combattants, le patrimoine historique, le sport et la culture.

Arrivé au Conseil municipal en 2002, puis au Conseil départemental, j’ai été réélu sans discontinuité.

Au sein de l’ALPE, nous avons travaillé au classement en zone inconstructible du secteur mi-les-Vignes et nous l’avons défendu au tribunal administratif ; j’étais aussi dans le groupe initial du classement du massif de Haye en forêt de protection ; le combat fut long combat au côté de Flore 54. Nous l’avons gagné grâce au collectif d’associations dont la mobilisation fut exemplaire et récompensée. 

Cet amour de cette ville où j’ai grandi je l’ai aussi exprimée dans mes recherches historiques et cinématographiques en écrivant l’histoire de l’Ecole du village, l’histoire de l’école Emile Zola et celle du jumelage avec Heubach dans le Bad Wurtemberg.

Je m’engage avec Laurence Wieser car je la connais depuis longtemps et je sais qu’elle saura construire un nouveau sens à l’action politique locale, en faisant appel à l’intelligence collective pour développer les solidarités nouvelles apparues pendant la crise du COVID19.

Avec vous pour Laxou, nous ferons respecter la parole et la spécificité de Laxou